AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Straight Outta Perth ferme malheureusement ses portes . Peut-être pas définitivement, qui sait.
Une page se tourne, on remercie tous ceux qui ont participé à cette petite aventure.

Partagez | .
 

 and don’t be afraid to fall in love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 3:31

Danielle Baldwin

   
lost on you



     

     

      ❯ FEAT. cailin russo. (Scénario)
Carte d'Identité

   NOM ❯ Baldwin. Le nom de son père, naturellement. Danielle a toujours été plutôt fière de son nom de famille. Assez original mais pas trop, et facile à retenir: Mais elle supporte de moins en moins de le porter depuis quelques temps.
   PRENOM(S) ❯ Danielle. Elle n'a jamais su pourquoi ses parents se sont décidés à la prénommer comme ça, et ça n'a pas toujours été facile d'assumer mais au final son prénom lui convient. Il n'est pas si courant et c'est ce qui la rend spéciale.
   AGE ❯ Vingt deux ans. Majeure, vaccinée et déjà tourmentée par ses propres démons. Démons contre lesquels elle se bat de toutes ses forces. Plus ou moins.
   DATE DE NAISSANCE ❯ Vingt trois décembre 1994. Le jour avant la veille de Noël, oui. Elle n'en a jamais particulièrement souffert au final et ses parents lui ont toujours soutenu qu'elle a été leur plus beau cadeau. Elle l'a peut-être longtemps cru d'ailleurs, et elle a adoré ça: d'avoir fait le bonheur de ses parents. Aujourd'hui, Danielle se dit qu'elle a plutôt été une sorte de malédiction.
   LIEU DE NAISSANCE ❯ Elle est née dans une petite ville près de Londres. Mais ce n'est pas là qu'elle a grandi, parce que ses parents sont venus s'installer en Australie quelques mois seulement après sa naissance.
   NATIONALITE ❯ Danielle a apparemment gardé sa nationalité anglaise en plus de l'australienne. C'était la décision de ses parents, et elle n'a jamais contesté; après tout, ça pourrait toujours lui servir si jamais elle voulait s'installer en Angleterre un jour ou l'autre.
   ORIGINES ❯ britanniques et il parait qu'elle aurait quelques origines italiennes du côté de sa mère.
   SITUATION FINANCIERE ❯ Danielle n'a pas énormément d'argent; ce sont plutôt ses parents qui ont réussi dans la vie. Grâce à eux, elle n'a jamais manqué de rien et elle continue à être entretenue par eux.
   QUARTIER D'HABITATION ❯ Si ses parents vivent dans le quartier Ouest de la ville depuis qu'ils se sont installés ici il y a plus de vingt ans, Danielle elle, vit aujourd'hui en résidence universitaire. Payée par papa et maman bien sûr; mais tous pensaient plus ou moins qu'elle avait besoin de s'émanciper. Ce n'était pas forcément la décision du siècle, mais ce n'est certainement pas Danielle qui va s'en plaindre!
   ETAT CIVIL ❯ Danielle est en couple depuis quelques semaines. Si on peut dire. Le fait est qu'elle n'arrive pas réellement à s'attacher pour l'instant, et elle espère en un sens que ça viendra avec le temps. En tout cas aujourd'hui elle ne cherche qu'à s'amuser, à faire la fête et à ne pas se préoccuper du reste. Alors elle ne sait absolument pas si sa relation tiendra: en tout cas, elle ne se prend pas la tête avec ça.
   ORIENTATION SEXUELLE ❯ Hétérosexuelle. Danielle aime les hommes et la question ne s'est même jamais posée finalement.

   JOB ❯ Elle n'en a pas. Oh elle a bien essayé, mais Danielle n'est assez constante pour le moment. Elle se lasse trop vite, il y a même des fois où elle ne s'est pas pointée sans prévenir à l'un de ses petits boulots juste parce qu'elle avait envie de rester chez elle à dormir. Non, elle est trop instable pour l'instant, et elle le sait.
   CYCLE & ANNEE D'ETUDES ❯ Undergraduate, B3. La dernière année, en somme, avant de passer au niveau supérieur. Mais Danielle est déjà surprise d'être arrivée jusque là, alors ce serait quasi inespéré qu'elle continue l'année prochaine. Affaire à suivre.
   CURSUS MAJEUR ❯ Histoire. Elle a toujours adoré ça, l'histoire. Danielle est le genre de personne a penser que le passé ne doit pas être oublié, surtout pas maintenant que le monde bouge vite et évolue tout aussi rapidement. Les gens ont trop tendance à essayer d'oublier, et Danielle croit que c'est une erreur. Voilà pourquoi elle a choisi ce cursus là. D'ailleurs, elle a une petite préférences pour l'histoire concernant la royauté, surtout celle de France, qu'elle connait par coeur.
   CURSUS MINEUR ❯ Ses parents l'ont obligée à suivre un cursus concernant les langues étrangères, parce qu'elle a un certain talent pour ça. Mais ça la barbe et elle va de moins en moins en cours.

   


   
MY OWN WAY

   
Thêta Zêta Mu depuis 3 ans.

   Ce qui m'as attirée tout de suite chez les Thêta Zêta Mu, c'est leur force. Elles ont cette aura incroyable, ce caractère insoumis. Leur liberté, aussi. C'était dans le fond, ce que je voulais. La liberté. Être autre chose qu'une intello ou même qu'une fêtarde invétérée; deux étiquettes qui m'ont été collées au lycée. Si j'étais obligée de poursuivre mes études et de vivre sur le campus -dixit mes parents-, alors autant faire partie d'une sororité qui me corresponde et avec qui je me sente bien. Et c'est là que mon coeur à balancé, très clairement. Elles sont fières, les Thêta. Elles sont soudées et surtout: elles n'ont pas besoin des hommes pour diriger leurs vies ou pour les aiguiller. Sans pour autant être à 1000% féministe, j'ai tout de suite été séduite par leur manière de penser et de vivre. Puis surtout, surtout: elles ont un instinct de compétition à toute épreuve, et sont prête à presque tout (si ce n'est pas à tout) pour réussir et parvenir à leurs fins. C'était tout ce qu'il me fallait. Seule ombre au tableau: la Présidente, pourtant adulée de toutes qui est constamment sur nos fesses. Ça, c'est carrément galère, mais disons que je savais que j'allais réussir à la gérer. Ce n'était qu'un détail.

Question bizutage, elles n'ont pas été particulièrement tendres. Certainement que mon ancienne moi, la très gentille, la très sage et la très effacée Danielle, aurait pris ses jambes à son cou en pleurant dès la première soirée de bizutage. Mais la nouvelle moi, elle, a tout encaissé sans broncher. Il y a eu des tests physiques, voir même sportifs: genre courir au beau milieu du stade de foot en talons hauts: la dernière arrivée allait passer un sale quart d'heure. Après il y a eu des trucs plus dégueu' que je n'ose même pas raconter. Mais ce que j'ai préféré dans mon initiation, c'était d'aller emmerder les Alpha Upsilon: grands ennemis et premiers concurrents des Thêta. Investir leurs chambres pendant qu'ils n'étaient pas là et repeindre les murs, arranger la décoration pour qu'un se croit dans une vraie chambre de fille: ça, ça a été mon plus beau souvenir. Surtout quand on a vu leur tête, une fois qu'ils sont rentrés.


   
MORE ABOUT ME

     
01 ❯ J'adore la musique et mes parents ont tenu à ce que j'apprenne à jouer d'instruments depuis l'enfance: je pratique donc le piano et le violon. Mais je n'ai pas touché à une touche depuis des mois. 02 ❯ L'année de mes seize ans, je me suis mise au sport, notamment à la boxe. C'était pour moi un exutoire, une échappatoire.  03 ❯ J'ai toujours été quelqu'un de posé, de doux. Vous savez, le genre d'enfant modèle que tous les parents rêvent d'avoir: j'étais bosseuse, intelligente. Je suivais les règles et j'obéissais aveuglément, non pas par peur des conséquences mais parce que j'aimais la sécurité que le règlement imposé par mes parents m'apportais. En me voyant aujourd'hui, on ne croirait pas vraiment que j'ai un jour été comme ça. 04 ❯ J'ai beaucoup fait souffrir ma famille et je n'en dors toujours pas la nuit. Je fais encore ces cauchemars, qui me rongent littéralement de l'intérieur. Pourtant mes parents ne m'ont jamais blâmée, et ça ne fait que renforcer ma culpabilité 05 ❯ J'ai intégré le campus et poursuivi mes études pour eux. Pour leur faire plaisir. Parce que c'était le moins que je puisse faire pour eux. Mais je n'arrive pas à m'y mettre réellement: je sèche les cours plus ou moins souvent. Je n'aspire qu'à être libre de tout engagement, mais j'essaie de tenir bon. Pour mes parents. Ils n'ont pas besoin d'une nouvelle déception. 06 ❯ Je dois être une des seules personnes à ne pas aimer ou même manger du Nutella. On me regarde souvent comme si je venais d'une autre planète quand on l'apprend mais c'est un fait avéré: ne parlez jamais de Nutella devant moi. On tue des animaux et on déforeste des terres pour quelques pots d'un truc qui nous rend en plus malades à petits feu. Sorry, mais je tiens un peu à ma vie, et ma conscience est bien assez entachée comme ça.07 ❯ La vue du sang me fait vomir. Pas le mien, dieu merci mais il suffit d'une coupure sur quelqu'un d'autre et je tourne de l'oeil. 08 ❯ Je suis accro aux séries télé. 09 ❯ Je n'ai jamais essayé de fumer de ma vie. Boire d'accord, mais cramer mes poumons, très peu pour moi. En plus, ça coûte une blinde. 10 ❯ J'ai toujours mon téléphone sur moi et suis en mode panique quand je ne le sent plus dans ma poche 11 ❯ Je chante faux. Genre, vraiment! C'est une horreur et on a rarement entendu ma voix: fallait vraiment que j'ai envie d'emmerder quelqu'un pour oser faire ça en fait. 12 ❯ Mon péché mignon: Les Oréos. C'est pire qu'une drogue pour moi, j'en ai toujours dans mon sac, à porté de main. Ça fait bien rire mes amis d'ailleurs, mais ils sont bien contents que j'en ai, juste au cas où. 13 ❯ J'étais proche des mes parents quand j'étais plus jeune. Je parlais beaucoup à ma mère et passait des journées entières à bosser avec mon père sur une vieille voiture qu'il voulait retaper. Depuis l'incident, nous communiquons beaucoup moins et je vois bien que ça les fait souffrir. Mais je ne pense pas mériter de passer du temps avec mon père, ou de parler de tout et de rien avec ma mère. J'ai perdu ce droit, y'a sept ans. 14 ❯ Je me suis cassé la main gauche il y a quatre ans après une mauvaise chute -version officielle. En fait j'avais frappé un peu trop fort un mur après un coup de colère-. J'ai eu droit à la rééducation et tout le reste et il ma main reste encore faible.15 ❯ Peu de gens sont au courant pour l'incident. On évite d'en parler, le plus souvent. Déjà parce que ça fait mal, mais aussi parce que ça ne concerne personne d'autre que nous. Personnellement, mis à part ma famille et ma meilleure amie, seule une personne est au courant: InkedSpleen. C'est un garçon que je connais depuis longtemps. Nous nous sommes rencontrés sur internet l'année de mes treize ans. En fait, il doit être l'une des personnes qui me connait le mieux, parce que je lui ai toujours tout dit: et pourtant, nous ne nous sommes encore jamais rencontrés...enfin, physiquement parlant.16 ❯ Je n'ai jamais vraiment eu de petit copain. Mon adolescence à été un vrai bordel et je pense que les potes de beuverie avec qui j'ai flirté pendant les soirées au lycée ne comptent pas. Jamie, c'est le premier qui ne m'as pas draguée comme un gros bourrin. C'est certainement ça qui m'as poussée à accepter de le voir. Il était réglo, gentil, charmant et drôle. J'avoue, je me suis laissée avoir. Nous ne sommes pas ensembles depuis assez longtemps pour que je sache si les choses vont marcher ou pas. En tout cas je n'ai pas de sentiments amoureux pour lui pour l'instant, ça c'est clair...Mais il apporte un peu de stabilité, il me canalise malgré lui. Reste à savoir si mon désir grandissant de liberté ne va pas finir par faire tout exploser. 17 ❯ Je ne suis pas du genre à détester les gens. Ce n'est pas dans ma nature. Mais si il y a bien une personne à qui j'aimerais bien arracher la tête à la seconde où je le vois, c'est bien Noah. Ce type est vraiment un abruti de première! Avec ses tatouages, ses réflexions bien senties et son comportement de gros dur, il pense m'impressionner mais c'est en fait plutôt le contraire. Il me donne juste envie de lui faire fermer sa grande bouche. 18 ❯ Il parait que je suis parfois trop bavarde. Ça, je le tiens malheureusement de ma mère, elle me l'a dit elle-même. 19 ❯ Je ne me suis pas approchée d'une piscine depuis l'incident et mes parents ont fait vider et bâcher la notre. Ce serait trop morbide de l'utiliser, de toute manière. 20 ❯ Je déteste qu'on me donne des ordres. Qu'on me dise quoi faire, où aller. Je suis ma propre personne et n'ait pas besoin que quelqu'un m'ordonne de faire quelque chose. D'ailleurs, ces dans ces cas là précis que j'ai tendance à faire carrément l'opposé de ce qu'on me demande.


     
I'LL TELL YOU MY STORY

     
Je me réveille en sursaut, les yeux écarquillés. Il fait noir dans la pièce, mais je distingue tout de suite une silhouette se tenant au dessus de moi, qui me pousse à me redresser d'un coup. "Doucement, c'est moi Danielle. C'est Lily." Évidemment, que c'est Lily. Qui d'autre serait dans cette chambre que ma colocataire? Je soupire et passe une main sur mon visage en sueur. Mes vêtements, à savoir un large t-shirt et mes sous-vêtements, sont également trempés et me collent à la peau. "...J'ai encore crié?", est la seule chose que je demande, d'une voix éraillée et pâteuse. Lily allume la lumière, je grimace mais n'essaie pas de protéger mes yeux. Mon amie paraît inquiète, comme toujours. Elle vient s’asseoir près de moi et j'entends d'ici les questions qu'elle va me poser. "Tu as dit son prénom" Sa réponse me frappe et me force à tourner la tête vers elle. "Lucas. Tu n'arrêtais pas de répéter son prénom." Mes yeux se ferment automatiquement. Comme toujours, je ne veux pas faire face à ça. Je ne veux pas en parler. Mais je connais Lily: elle ne me laissera pas m'en sortir aussi facilement. Des doigts se glissent sur mes mains et les attrapent. Puis Lily m'attire contre elle et me serre fort. Qu'est-ce qu'elle croit, que je vais pleurer? Non, ça c'est déjà fait. Mais je répond tout de même à son étreinte: en étant ma compagne de chambre, elle subit ça souvent et sans broncher. Je l'admire, parce que si j'avais été à sa place, j'aurais demandé à ce qu'on me change de chambre dès la première semaine. Lily, ça fait trois ans qu'elle me supporte. Mon menton posé contre son épaule, j'ose ouvrir les yeux à nouveau. La lumière fait moins mal. "Désolée." Je sens qu'elle secoue la tête, comme pour me signifier que c'est pas grave. Mais si, en un sens ça l'est. "Retourne te coucher, il est encore tôt. Désolée", répétais-je en lâchant Lily. Elle me regarde un instant et soupire en voyant que je ne dirais rien de plus. Si elle est têtue, je le suis également et elle en est consciente. "Tu es sûre que ça va aller? Je peux tout à fait-" Je la coupe d'un geste de main, avant de lui adresser un léger sourire. "Non, franchement. Vas dormir, t'en as plus besoin que moi. Tu as bossé comme une dingue sur l'essai que tu dois rendre demain, tu ne vas pas encore plus te priver de sommeil pour moi. J'vais bien." Son regard scanne le mien encore un peu, comme si elle recherchait tout trace de mensonge, et finit par se lever pour rejoindre son lit. Quant à moi, je sors de sous les couvertures et me lève avant d'attraper mon téléphone: je dois absolument prendre une douche et me débarrasser de mes vêtements, qui me collent comme une seconde peau. En sortant, j'éteins la lumière. Lily s'est déjà rendormie, je l'entends à sa respiration. Tant mieux.

Sur le chemin de la salle de bain, je regarde l'heure. Trois heures dix huit du matin. C'est clair, je n'arriverai pas à me rendormir, de toute manière alors autant faire le deuil de ma courte nuit dès maintenant. Puis la date est la seconde chose à me frapper. Déjà parce que je ne m'y attendais pas, puis surtout parce que j'avais oublié. L'anniversaire de Lucas. De mon petit frère. Je passe une main dans mes cheveux et m'arrête de marcher alors que je suis arrivée devant la porte de la salle de bain, prise de vertiges. C'est déjà aujourd'hui. Il aurait eu dix ans. Voilà sept ans que j'ai tué mon propre frère, que je vis avec la culpabilité et la douleur. C'est certainement pour ça que j'ai cauchemardé: j'aurais dû m'en douter. Les jambes tremblantes, j'entre dans la pièce et la première chose que je vois en entrant, c'est mon reflet dans le miroir. Mes cheveux en bataille et humide, mes yeux rouges, ma peau plus pâle que d'habitude et mes vêtements trempés. J'ai l'impression d'être un fantôme, et je déteste ça. Je me débarrasse alors de mon t-shirt, tout en essayant de ne pas penser à cette nuit là. Mais c'est plus fort que moi.

J'avais même pas seize ans. J'étais jeune, mais j'étais contente que mes parents m'aient confié la garde de mon petit frère de trois ans. Ils n'étaient pas sortis depuis longtemps et étaient eux-même plutôt heureux de pouvoir s'éloigner le temps d'une soirée. Et tout se passait parfaitement bien: nous étions tous les deux dans le salon. Lui en train de jouer au pied du canapé, et moi assise près de lui en train de regarder la télé. Mais le téléphone a sonné et j'ai eu le malheur de décrocher. Mon amie d'enfance voulait absolument me parler d'un truc important, à propos d'un garçon qui l'avait invitée au cinéma et elle voulait mon avis. Sans m'en rendre compte, je me suis éloignée du salon, et je suis sortie dans le jardin: c'était une habitude, lorsque je voulais être tranquille. De toute façon, Lucas était omnibulé par la télé. Il ne risquait rien et si il avait besoin, il pouvait m'appeler. La conversation n'a duré que quelques minutes, pas plus. Je suis rentrée dans la maison et suis retournée directement dans le salon: pour trouver la pièce vide. Alors je l'ai appelé. J'ai crié le prénom de Lucas de toutes mes forces, l'ai cherché dans toutes les pièces. Puis en passant devant la baie vitrée donnant sur le jardin, je l'ai vu là. Flottant dans la piscine. Je crois que je n'ai jamais couru aussi vite de ma vie. J'ai plongé sans faire attention au froid mordant de l'eau à cette époque de l'année, et je l'ai ramené sur le bord. Mais c'était trop tard. Un enfant ce cet âge ne peut pas survivre trop longtemps immergé dans l'eau.

Mes parents ne m'ont pas blâmée. Ils ne m'ont pas détestée, ni reniée pour ce que j'avais fait. Pourtant, j'étais là. J'étais juste à côté. Lucas a dû sortir quand j'étais dans le jardin et attendu que j'ai le dos tourné pour aller vers la piscine qui pourtant, était protégée d'un portique de sécurité qu'il a réussi à ouvrir je ne sais comment. Il s'est certainement jeté dans l'eau quand j'étais de nouveau dans la maison, en train de le chercher: voilà pourquoi je ne l'ai pas entendu plonger. Si j'étais restée dehors un peu plus longtemps, j'aurais tout vu, ou entendu et il serait certainement en vie aujourd'hui. Et si j'avais fermé la baie vitrée derrière moi dès le départ. Et si, je n'avais tout simplement pas pris l'appel? Je me suis posé ces questions en boucle pendant des semaines. Des mois. Mes parents eux, se sont blâmés eux-même en se disant qu'ils n'auraient tout simplement pas dû sortir. Qu'ils n'auraient pas dû me confier Lucas. Et c'était vrai, pour la seconde partie. Ils n'auraient pas dû me faire confiance, voilà où ça nous a tous menés.

Je secoue la tête, souhaitant de tout coeur chasser les souvenirs, et passe de l'eau sur mon visage avant de me regarder à nouveau dans le miroir. Lucas est mort, et c'est horrible. Mon frère est parti, et je m'en voudrais certainement tout ma vie. Mais il est bien vivant, dans mon coeur et mon esprit. Et c'est son anniversaire aujourd'hui. Alors je vais célébrer.


     
Derrière l'écran

     
      Pseudo : spf
      Tu as quel âge ? vingt cinq ans, même si on ne demande pas son âge à une dame  :sifflote:
      Tu nous as trouvé où ? bazzart, il me semble.
      Et t'en penses quoi ? le forum est canon
      T'as un autre compte ? Lequel ? nope
      Tes disponibilités : Le plus souvent possible dans la semaine, mais surtout le week end
      Un petit mot à nous dire ?
      Code du règlement :


      © Never-Utopia par Koalz

     


Dernière édition par Danielle Baldwin le Sam 20 Mai - 13:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas


Je suis à Perth depuis le : 29/03/2017 et j'ai déjà écrit : 72 messages, du coup, j'ai accumulé : 116 points RP. On me dit souvent que je ressemble à : Lucas Bernardini.
J'ai : 21 años amigo et je suis : étudiant en B2 / Sport. Tu me trouveras : à Kensington, chez les Miller, et j'aime : explorer les courbes féminines. Sur internet, on me connaît sous le pseudo : El Rebelde et je crédite : El Rebelde pour l'avatar ; Wiise pour le code signa.

Né à Manzanillo, au Mexique. A été obligé de passer la frontière américaine quand il était petit car sa famille était menacée par le gang dont son père faisait partie. A Perth depuis deux ans. Hétéro. Encore tout jeune, il a à son tour intégré un gang aux USA. Il avait seize ans quand son père a été retrouvé puis tué par le gang mexicain auquel il appartenait. Sa famille a été placée sous un programme de protection et ils ont quitté les USA quand il a lui-même quitté le Latino Power. Habite en famille d'accueil à Kensington, par un accord pour éviter la prison. A une cicatrice de brûlure dans le bas du dos, les initiales du Latino Power qu'on lui a imposé quand il s'est défait d'eux. Est tatoué dans le bas-ventre, un aigle surplombé de l'inscription "Guerrero". Adore réparer les voitures. A la manie de mêler l'espagnol et l'anglais quand il parle. Enchaîne les conquêtes depuis qu'il a été trahi par son ex. Sait jouer de la guitare mais c'est quelque chose qu'il garde plutôt secret. A un mépris non dissimulé pour les gens riches. Adore la vitesse. Ne supporte pas l'autorité. Est un peu macho sur les bords.



NOAH ► Hermano
JUDY ► Favorita
NOM ► Lien
NOM ► Lien



LEXIE ► Not your amigo
NOM ► Titre du rp
NOM ► Titre du rp


Spoiler:
 

avatar
Carlos Fuentes
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 9:49

Omg ce scénario C'est un super choix que tu viens de faire là, ainsi qu'un heureux

Bienvenue sur SOP Cailin est sublime

Bon courage pour la suite de ta fiche, et si tu as besoin, le staff est là




Bandido
« Quiero ver bailar tu pelo, quiero ser tu ritmo, que le enseñes a mi boca, tus lugares favoritos. Déjame sobrepasar tus zonas de peligro, hasta provocar tus gritos, y que olvides tu apellido. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 10:11

Merci beaucoup C'est fou, ton pseudo me fait penser au personnage d'un bouquin que j'aime beaucoup
En tout cas je n'hésiterai pas si j'ai besoin, promis
Revenir en haut Aller en bas


Je suis à Perth depuis le : 29/03/2017 et j'ai déjà écrit : 72 messages, du coup, j'ai accumulé : 116 points RP. On me dit souvent que je ressemble à : Lucas Bernardini.
J'ai : 21 años amigo et je suis : étudiant en B2 / Sport. Tu me trouveras : à Kensington, chez les Miller, et j'aime : explorer les courbes féminines. Sur internet, on me connaît sous le pseudo : El Rebelde et je crédite : El Rebelde pour l'avatar ; Wiise pour le code signa.

Né à Manzanillo, au Mexique. A été obligé de passer la frontière américaine quand il était petit car sa famille était menacée par le gang dont son père faisait partie. A Perth depuis deux ans. Hétéro. Encore tout jeune, il a à son tour intégré un gang aux USA. Il avait seize ans quand son père a été retrouvé puis tué par le gang mexicain auquel il appartenait. Sa famille a été placée sous un programme de protection et ils ont quitté les USA quand il a lui-même quitté le Latino Power. Habite en famille d'accueil à Kensington, par un accord pour éviter la prison. A une cicatrice de brûlure dans le bas du dos, les initiales du Latino Power qu'on lui a imposé quand il s'est défait d'eux. Est tatoué dans le bas-ventre, un aigle surplombé de l'inscription "Guerrero". Adore réparer les voitures. A la manie de mêler l'espagnol et l'anglais quand il parle. Enchaîne les conquêtes depuis qu'il a été trahi par son ex. Sait jouer de la guitare mais c'est quelque chose qu'il garde plutôt secret. A un mépris non dissimulé pour les gens riches. Adore la vitesse. Ne supporte pas l'autorité. Est un peu macho sur les bords.



NOAH ► Hermano
JUDY ► Favorita
NOM ► Lien
NOM ► Lien



LEXIE ► Not your amigo
NOM ► Titre du rp
NOM ► Titre du rp


Spoiler:
 

avatar
Carlos Fuentes
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 11:52

Haha oui on me l'a déjà dit on m'avait même envoyé le pdf du livre mais c'est une pure coïncidence je l'avais jamais lu avant qu'on me fasse la remarque et ça m'avait fait bien rire




Bandido
« Quiero ver bailar tu pelo, quiero ser tu ritmo, que le enseñes a mi boca, tus lugares favoritos. Déjame sobrepasar tus zonas de peligro, hasta provocar tus gritos, y que olvides tu apellido. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 11:57

Ah oui?! C'est clair que c'est une sacrée coïncidence alors! J'imagine, ça a du faire bizarre
Revenir en haut Aller en bas


Je suis à Perth depuis le : 20/08/2016 et j'ai déjà écrit : 97 messages, du coup, j'ai accumulé : 223 points RP. On me dit souvent que je ressemble à : Emeraude Toubia
J'ai : 22 ans et je suis : une amoureuse du dessin et de la littérature Tu me trouveras : à Rivervale ou dans un bar de la ville et j'aime : les hommes, aussi idiots qu'ils soient Sur internet, on me connaît sous le pseudo : BONNIE et je crédite : Jay d’amour ♥ ♥(vava) Bé ♥ (gifs)

Elle aime le dessin la demoiselle, c’est devenu une passion tout aussi importante que la littérature dans son coeur. Elle écume les musées. ❖ Elle a un frère jumeau qu’elle aime plus que tout au monde. ❖ Elle n’a jamais connu son père et a coupé les ponts avec sa mère. ❖ Elle a une maladie aux poumons, les médecin ne parviennent pas à l’identifier et plus les jours passent, plus c’est un poids. ❖ Elle n’a jamais fumé une seule cigarette, elle ne boit que très rarement ❖ Elle s’est fait agressé en sortant du travail, elle échappé de peu au viol depuis elle enchaine les cauchemars ❖ Elle n’est jamais tombé amoureuse. ❖ Elle rêve d’apprendre à boxer. ❖ Elle voudrait se faire tatouer mais elle n’ose pas sauter le pas. ❖ Elle a des origines mexicaines et rêve de découvrir son pays

Haïrd'amour

♔♔♔

NOAH ♔ Ultraviolence

Amis pour la vie

♔♔♔

Ennemis pour la vie

♔♔♔

Liensdu sang

♔♔♔

ANDREAS ♔ Âme sœur

Spoiler:
 



avatar
Astoria Reyes
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 13:32

Bienvenue mademoiselle !
J'espère que tu vas te plaire parmi nous !
Hésite pas si tu as des questions




"Ultraviolence"
Mille Rêves en moi font de douces brûlures. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis à Perth depuis le : 07/01/2015 et j'ai déjà écrit : 89 messages, du coup, j'ai accumulé : 176 points RP. On me dit souvent que je ressemble à : Stephen James.
J'ai : 22 ans et je suis : en B3 littérature. Tu me trouveras : chez moi à Maylands ou dans ma chambre chez les Kappa, et j'aime : les courbes féminines, les peaux sucrées, les yeux de biche. Sur internet, on me connaît sous le pseudo : Jay K. et je crédite : Jay K.


Hellène né sur l'île d'Amorgos. ▲ Situation modeste avec des extras issus de ses activités illégales. ▲ Hétéro. ▲ Mère en prison depuis dix ans pour l'avoir maltraité. ▲ Père inconnu ▲ Fils unique ▲ Rebelle dans l'âme. ▲ Ne fait pas confiance aux femmes. ▲ Ne supporte pas qu'on l'appelle par son premier prénom, Sawyer. D'ailleurs, très peu de gens le connaissent. ▲ Passionné de littérature et notamment de poésie. ▲ Adore la vitesse. ▲ Aime parfois un peu trop l'alcool. ▲ Ne fume pas, ne se drogue pas. ▲ N'est jamais tombé amoureux, n'est jamais sorti avec une fille. ▲ Enchaîne les coups d'un soir. ▲ A un léger accent chantant dû à ses origines. ▲ A un syndrome de stress post-traumatique qui lui provoque des cauchemars régulièrement. ▲ Phobie des baignoires. ▲ Tatoué et percé depuis ses seize ans.



△▼△▼△▼△▼△▼△▼△

CARLOS » Bromance. (+)
ASTORIA » Perfect disaster. (-/~)
JUDY » La nana de la bande. (+)
LEXIE » Sexfriend. Surtout sex en fait. (~)
DANIELLE » Double face. (- irl / + sur internet)
TINY » Like a magnet. (-/~)

△▼△▼△▼△▼△▼△▼△

NOAH EN RP C'EST :
ASTORIA △ The Blackest Night
JUDY △ Can you save my bastard soul ?
[url=URL]Pseudo △ Titre[/url]



Spoiler:
 

avatar
S. Noah Evans
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 13:52

OMG OMG OMG

Trop de bonheur là

Un grand merci de tenter mon scénario Bienvenue chez toi en tous cas, et si t'as des questions, ma boîte à mp t'est ouverte




The only thing I know is that I am alive

L'ultraviolence de nos valses équivoques, tenter ta pudeur du bout des doigts, les états d'âmes que je provoque, la beauté de tes émois. © Jay K.

La bande-annonce de Noah:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 13:59

Merci beaucoup à tous les deux
Revenir en haut Aller en bas


Je suis à Perth depuis le : 21/07/2016 et j'ai déjà écrit : 38 messages, du coup, j'ai accumulé : 41 points RP. On me dit souvent que je ressemble à : Hugh Laurie
J'ai : un âge, c'est déjà ça, et je suis : le doyen de l'UWA, fais pas genre tu sais pas. Tu me trouveras : le cul prestement posé dans mon bureau, et j'aime : les minettes aux longues jambes, qu'est-ce tu crois ? et je crédite : Jay K. pour l'avatar.

avatar
Timothy Ellis
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 14:18

Tu es validé(e)
« Bienvenue sur SOP ! »


       
   

(Noah) Aaaaw Jsuis hyper fan ! J'adore trop ta façon d'écrire, l'histoire de Danielle est vraiment bien amenée T'as respecté tous les points du scéna, t'as parfaitement cerné le personnage, y'a rien à redire si ce n'est que tout est nickel C'est avec plaisir que je t'annonce que tu rejoins les demoiselles Thêta   Me tarde de rp avec toi
   


   Te voilà désormais validé(e), félicitations à toi. Maintenant que tu t'es enfin glissé dans la peau de ton personnage, il te reste encore quelques étapes pour finaliser ton inscription.

   Il te faudra en premier lieu aller recenser ton avatar (ici), ainsi que ton prénom et ton nom de famille ( ).

   Tu peux aussi te lancer activement dans le jeu. Si l'envie de rp est trop forte mais que tu n'as pas encore de partenaire, nous te conseillons de poster dans la partie Recherche de Rp(). Mais tu peux aussi choisir de trouver directement des liens, en postant ton formulaire dans la partie dédiée (juste ici).  

   S'il te manque un personnage important, indispensable à ton histoire, n'hésite pas à poster dans la partie scénarios (juste là). Tu peux aussi poster dans les pré-liens, si tu ne recherches qu'un lien en particulier, mais cependant restant important (va voir par là).  

   Si tu te poses encore des questions, les annexes restent à ta disposition, ainsi que toutes les boîtes Mps des membres du staff.

   Toute l'équipe d'administration te souhaite un bon jeu sur SOP, en espérant que tu te plaises chez nous. Et surtout, amuse toi !

   
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarInvité
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   Sam 20 Mai - 14:23

Je suis contente que ma fiche t'ai plu! Merci de m'avoir validée aussi vite et moi aussi j'ai hâte de rp avec toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: and don’t be afraid to fall in love   

Revenir en haut Aller en bas
 

and don’t be afraid to fall in love

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (1510) – don’t be afraid.
» i'm so afraid of falling in love ∞ Anarmiah
» Run, Jump, Fly fly away, Slide between planets, Sit on the moon, Fall in love with a star, Slide, Fall down on the eath, Die far from your love ♣ Confession du Colibri ♣ 29/03
» Nathan | I knew it was a great mistake for a man like me to fall in love
» [TERMINÉ] I fall in love with you every single day. - EDWARD.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
➳ STRAIGHT OUTTA PERTH • :: Tourner la page :: Les archives :: Les anciennes fiches-